Lycée E3D

Éducation au développement durable

Par XAVIER GINET, publié le vendredi 26 mars 2021 19:50 - Mis à jour le vendredi 26 mars 2021 19:50
_copie-0_Envie et Lucas.jpg
Sensibilisation des classes de 2nd au recyclage et à la valorisation des déchets.              Des élèves nous racontent…                

Ce mercredi 24 mars, durant notre cours d’histoire-géographie, deux intervenants sont passés dans notre classe. L’un Théo Chiroux pour nous présenter l’association Envie, l’autre un élève de seconde Lucas Joubert qui nous a sensibilisés à la question du recyclage des smartphones en particulier.

L’association ENVIE repose sur les trois piliers du développement durable. Le pilier économique, le pilier social car elle embauche des gens en réinsertion et enfin le pilier environnemental. Son objectif est en effet de recycler et reconditionner des appareils électroménagers usagers et quand c’est possible de les remettre à la vente dans un de ses 60 magasins présents en France (dont un à Firminy !).

Romain et Florian

Lucas Joubert qui avait préparé son intervention avec Noam Tifra (malheureusement absent ce jour-là), nous a fait réaliser que pour fabriquer un téléphone de 70 grammes, il fallait 70 kg de matière première et que les téléphones sont construits à partir de matériaux rares dont les minerais ne se trouvent qu’en Chine et en République Démocratique du Congo. L’extraction de ces matériaux participe à la production de gaz à effet de serre et donc à l’atteinte à la biodiversité.

Grâce à cette intervention nous avons donc appris que les téléphones étaient néfastes pour l’environnement, nous allons donc limiter notre consommation d’appareils électroniques et bien les recycler.

Clara et Maxence

Ce qui a attiré notre attention est que 40 000 enfants selon l’UNICEF travaillent dans les mines en République Démocratique du Congo pour extraire les métaux rares qui servent à fabriquer nos téléphones.

Baptise et Gabriel

En France, près de 100 millions de smartphones ne sont plus utilisés et restent dans les placards.

C’est pour cette raison qu’il faut venir les déposer au lycée (labo de SVT), ils seront ensuite donnés à l’association ENVIE.

Bilal et Léonie