En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités

Participations financières de la région aux projets pédagogiques

Par admin jacob-holtzer, publié le lundi 26 novembre 2018 18:09 - Mis à jour le jeudi 7 mars 2019 18:45
logo-partenaire-2017-rvb-pastille-bleue-png.png
Voici les différentes participations financières de la région Auvergne Rhône-Alpes aux projets pédagogiques de l'établissement
Rafraîchissement de locaux :

pour maintenir un certain confort dans le lycée, la région octroie une subvention pour rénover certaines parties de la cité scolaire : 13 000 €.

 

Réfection des étanchéités :

en raison de fuites d'eau sur les batiments de la cité scolaire, la région octroie 15 000 € pour les réparations.

 

Réfection des équipements hydrauliques sur chauffage :

pour maintenir la conformité des appareils de chauffage, la région octroie 10 000 €.

 

COP in my Classroom :

Faire un jeu de rôle en simulant une COP. Faire prendre conscience de la responsabilité de tous concernant la réduction du réchauffement climatique. Réfléchir aux moyens pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Sensibiliser les élèves citoyens de demain à ces problématiques. Travailler la recherche documentaire, l'argumentation, l'écriture, l'art oratoire.

Participation de la région : 800 € sur un total de 920 €.

Vers l'autonomie en falaise et pratiques associées :

Un stage de pratique de l'escalade et des activités associées (via ferrata, canyoning, spéléo) sur les sites naturels de la région pour les élèves des 3 niveaux de l'option EPS basket/escalade du lycée. Pour les secondes, il s'agit de s'initier à l'escalade en falaise et de découvrir d'autres activités proches. Pour les premières et les terminales, il s'agit de réinvestir les compétences accumulées sur les structures artificielles au lycée durant l'année scolaire à la spécificité de l'escalade sur site naturel. Les niveaux d'expertise très différents de chacun (basketteurs, grimpeurs, secondes premières ou terminales) permet de développer la cohésion au sein du groupe ainsi que la solidarité et la responsabilité des uns envers les autres. En basket, les élèves de l'option accompagnent l'équipe de France Féminine de Basket fauteuil lors de son stage d'entrainement dans notre établissement : accueil et hébergement à l'internat, suivi des entraînements, découverte pratique de l'activité, tenue des tables de marques, gestion des matchs de gala (accueil du public, buvette).

Participation de la région : 2 010 € sur un total de 7 740 €.

Lycéens et apprentis au Cinéma :

Grâce à des actions comme lycéens au cinéma, les élèves ont l'opportunité de découvrir des aspects particuliers de la culture cinématographique. La dimension culturelle est fortement inscrite dans le projet d'établissement et fédère un travail d'équipe pédagogique important pour permettre un accès à la culture au plus grand nombre d'élèves. De plus, le lycée dispose de deux sections européennes qui nécessitent une ouverture à l'international qui peut être renforcée avec la participation au Festival Lumière (avant la rencontre de cinéastes étrangers).

Participation de la région : 400 € sur un total de 540 €.

 

Auteurs latino américains :

Projet culturel réalisé avec les notions au programme des élèves de première et de terminale du lycée. Réalisation de séquences pédagogiques en classe, rencontre et interview avec l'auteur. Résidence d'auteur à Firminy au site du Corbusier.

Participation de la région : 280 € sur un total de 380 €.

(En)quête de sens, parcours théâtral :

Notre objectif est de faire découvrir des œuvres théâtrales qui renouvellent les formes classiques étudiées en seconde, mais aussi de sensibiliser les élèves à l'art de la mise en scène, notamment dans sa capacité à enrichir l'interprétation. La réalisation scénique déterminant profondément l'écriture des textes dramatiques et permettant d'en faire jouer pleinement les effets, on s'attache à faire percevoir aux élèves les interactions entre texte et représentation, à travers des rencontres avec des auteurs-metteurs en scène adaptant leurs propres textes et les interprétant eux-mêmes (Angélique Clairand, Eric Massé, Gilles Cailleau) ou avec des metteurs en scène-comédiens s'attachant à proposer une interprétation d'un auteur comme Wajdi Mouawad, dont les textes seront par ailleurs étudiés dans le cadre de l'oral de l'EAF. Ainsi, nous prendrons appui sur une programmation locale en travaillant en collaboration avec le Centre culturel de La Ricamarie, autour de trois œuvres mises en scène : "De l'Eve à l'eau" de la Compagnie des Lumas, "Assoiffés" de Wajdi Mouawad mis en scène par la compagnie LalalaChamade et "Le nouveau Monde" par la Compagnie Attention fragile. Les élèves seront ainsi plongés dans une quête du sens, sous la forme d'enquêtes (celle de Boon pour découvrir l'identité des deux corps découverts dans le fleuve Saint-Laurent chez Mouawad ou celle du héros des Lumas qui doit reconstituer l'histoire de sa famille à partir des lambeaux de souvenirs de sa mère démente comme le parcours des enfants de Nawal dans "Incendies") et de diverses questions autour de ce début de siècle dans le "Nouveau Monde" qui nous amènera à redéfinir la forme théâtrale même, que ce spectacle inclassable interroge. Ce programme sera l'occasion de rendez-vous réguliers en lien avec la programmation sous la forme de rencontres avec Jean-François Ruiz, directeur du Centre culturel autour de la notion des métiers du spectacle et de la culture, de metteurs en scènes, dramaturges, techniciens... Par ailleurs, la classe sera engagée dans un parcours artistique en lien avec le Centre culturel à travers un atelier d'écriture, de lecture et de mise en voix en collaboration avec le comédien Grégory Bonnefont, autour des différentes pratiques théâtrales, pour confronter les élèves avec les enjeux de la création artistique et de l'interprétation, de la mise en voix du texte.

Participation de la région : 900 € sur un total de 2 400 €.


La Résistance devoir de mémoire :

Avec l'étude de la résistance dans le Vercors et des maquisards, on peut faire comprendre aux élèves l'expérience de guerre de combattants civils et leurs motivations politiques et idéologiques afin de caractériser la diversité des actes et des formes de résistance, les conséquences de la défaite et de l'occupation et le régime de Vichy. On peut aborder par extension les fondements idéologiques et politiques de la Résistance et la lutte pour la libération du territoire. L'objectif est ainsi le réinvestissement de ces savoirs sur la Résistance pendant la Seconde guerre mondiale dans une production théâtrale. Il s'agit de mener un travail pluridisciplinaire (histoire et français) pendant l'année.

Participation de la région : 1 830 € sur un total de 2 206 €.

Guerres d'indépendance algérienne en Ondaine :

La naissance du projet La vallée de l'Ondaine est le bassin de vie des élèves du lycée Jacob Holtzer (Firminy). Elle a la particularité de faire vivre ensemble des populations d'origine culturelle très variée. Sa population a à la fois vécu la guerre d'Algérie de loin en la suivant par les médias mais elle a aussi participé activement à ce conflit (envoi de jeunes du contingent, présence d'une main d'œuvre algérienne nombreuse et confrontée aux luttes internes entre mouvements nationalistes, poids du parti communiste et des forces syndicales). Les traces laissées par ce conflit sont nombreuses et pourtant enfouis.

Participation de la région : 435 € sur un total de 485 €.

 

Serre géodésique :

Projet de construction (toutes les filières du lycée professionnel) et d'implantation au sein du lycée d'une serre qui permettra la culture et qui rentre dans le projet de lycée E3D.

Participation de la région : 1 300 € sur un total de 4 800 €.

 

Plus d'informations sur le site de la région Auvergne Rhône-Alpes en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.auvergnerhonealpes.fr/

M. BALBIANI.